Artiste installée à Paris, Anne Damesin a suivi sa formation aux Beaux-Arts de Paris et à l'Académie de Port Royale. Par la suite, elle se spécialise en histoire de l’art du XXe siècle à l’École du Louvre. Depuis 2014, Anne Damesin développe une collaboration importante avec Rémi Delaplace qui se poursuit actuellement. Elle participe régulièrement au salon Réalités Nouvelles ainsi qu’à la Nuit Blanche, et a réalisé de nombreuses expositions collectives et personnelles au sein de musées et galeries parisiennes. 

 

Anne Damesin se consacre à l’exploration des liens intimes avec un vivant composé de symbioses et de confrontations. Elle questionne l’apparition, l’irruption et l’illusion de la continuité, pour révéler et faire émerger d’autres possibilités. 

 

Le monde végétal nourrit sa recherche artistique en lui permettant d’expérimenter et d’emprunter des éléments naturels pour s’exprimer. C’est ainsi qu’elle interroge le rapport de l’être humain à l’environnement et de l’art au vivant. Matière et support sobre, le papier devient dans les mains d’Anne l’éloge de l’éphémère et du transitoire. Pour les installations, elle utilise des matériaux trouvés in situ, tout en leur donnant la possibilité d’exprimer leur puissante simplicité. Son œuvre est une poétique du monde, de l’infime et du sensible qui lui permet de jouer sur la profondeur et la surface, et de dévoiler ainsi une mémoire.

À travers son intérêt pour l’entre-deux et la notion de transition, Anne Damesin développe un idéal du croisement où la frontière devient un lieu de passage à l’image de ses Anémochories portées par le vent.

Oeuvres présentées 

IMG_1721.HEIC
IMG_1724.HEIC
Anémochorie.Bloom.jpg
  • RSS - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle