Débuter votre collection

Souhaitant vous accompagner et vous guider dans votre parcours d'amateur d'art et collectionneur émergent, nous avons tourné de nombreuses capsules vidéos librement accessibles,

sur des thèmes incontournables lorsque l'on souhaite acquérir une oeuvre d'art.

Bonne découverte ! Et n'hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question.

 
 
 
 
 
 

techniques de création

Introduction

Le monde de l’art voit une explosion des techniques et matériaux utilisés dans la création d’oeuvres depuis la fin du XIXe siècle. Un siècle plus tard, dans cette période historique souvent définie aujourd’hui comme celle de “l’art contemporain”, la photographie s’impose comme le nouvel format à suivre et les nouvelles technologies font leur rentrée dans le monde de l’art. Nous parlons des années 1960, qui voient également apparaître le questionnement de l’autorité, une critique des hiérarchies entre les genres et les techniques, des rapports de force et de l’élitisme; et un sentiment de liberté qui se traduit par la prolifération des pratiques (performances, land art, art relationnel, etc.).

 

Dans l’actualité, les artistes interagissent avec différentes pratiques et matières afin de nous transmettre leurs idées, préoccupations et intérêts. De la photographie à la performance, l’art contemporain nous dévoile une variété de disciplines. Les artistes n’ont pas peur de les explorer et de s’en approprier. Vous découvrirez ici les techniques et médiums présents dans l'exposition À l'ombre des urbanités. Le monde de l'art cotemporain est vaste, mais nous verrons avec vous certaines de ces particularités matérielles et créatives, et surtout comment conserver les oeuvres selon leurs techniques de création.

photographie

La photographie désigne le procédé permettant d'enregistrer, à l'aide de la lumière et de produits chimiques, l'image d'un objet. Dans l'histoire de l'art, c'est une technique relativement récente inventée au milieu du 19ème siècle.

Les photos sont des productions artistiques très fragiles. Elles doivent être manipulées avec beaucoup d'attention et il faut éviter de les toucher à main nue. Elles sont également très sensibles à l'humidité et à la température, qui entraînent des réactions chimiques pouvant abîmer l'oeuvre. Pour les protéger, il est conseillé de les accrocher à l'abri de la lumière direct du soleil, ou encore de les protéger avec un cadre et une vitre anti-UV. Dans le cas de photograpie imprimée sur bois ou aluminium, il s'agit de supports plus résistants aux variations de température et d'humodité, qui ne nécessitent donc pas de cadres. Il est tout de même préférable de les conserver au sec.

 

Ce que les oeuvres photographiques n'aiment pas, ce sont les environnements extrêmes. Sinon, elles s'adaptent plutôt bien à leur environnement. Une fois accrochées chez vous, il y a donc peu de chance qu'elles se dégradent !

gravure

Le terme de gravure désigne l'ensemble des techniques artistiques qui utilisent l'incision ou le creusement pour produire une image. C'est une pratique assez ancienne connue depuis la fin de l'antiquité et le début du Moyen-Âge, mais qui a beaucoup évoluée avec le temps, notamment en lien avec les progrès techniques : de la gravure sur bois à la linogravure (gravure sur linoléum apparue en 1863) et à l'laugraphie : gravure sur aluminium.

La gravure est donc un terme générique recouvrant une diversité de techniques selon le support gravé (bois, métal...) qui est la matrice, et le procédé d'impression : encrage, réaction chimique, réaction à la lumière, etc. Le résultat d'une gravure, souvent appelé estampe, correspond à l'impression du motif sur du papier ou tout autre matériel comme du tissu. En conséquence, la conservation de l'oeuvre dépend du matériel qui la constitue.

Si l'oeuvre est en papier, tout comme les photographies, elle est fragile et sensible à la lumière, la chaleur et l'humidité. Il faut donc les conserver dans un endroit sec, à l'abri des rayons du soleil ou sous vitre anti-UV. Ce sont des oeuvres particulièrement sensibles à la poussière et aux insectes. Il est fortement recommandé de les acrocher avec un cadre vitré pour les protéger.

dessin

Les origines du dessin sont difficiles à définir précisément, mais il s'agit d'une des techniques de création les plus anciennes. Le mot en lui-même vient de l'italien "disegno" signifiant à la fois la pratique et l'intention.

Il s'agit d'une composition artistiques éxécutée au crayon, à la plume ou au pinceau. Appartenant à ce qu'on appelle les arts graphiques, avec la gravure, les oeuvres sont souvent sur support papier. Les recommandations de conservation sont donc les mêmes.

L'oeuvre est fragile et sensible à la lumière, la chaleur et l'humidité. Il faut donc les conserver dans un endroit sec, à l'abri des rayons du soleil ou sous vitre anti-UV. Ce sont des oeuvres particulièrement sensibles à la poussière et aux insectes. Il est fortement recommandé de les acrocher avec un cadre vitré pour les protéger.

peinture

La peinture a pendant longtemps été considérée comme l'art par excellence. Aujourd'hui encore, même s'il n'y a plus vraiment de hiérarchie entre les techniques, elle reste très appréciée des collectionneurs.

La peinture, tout comme la gravure, recouvre différentes techniques : peinture à l'huile, aquarelle ou encore acrylique. C'est la composition de la peinture utilisée qui différencie ces techniques. La peinture à l'huile est un mélange de pigments et d'huile, alors que l'aquarelle est une peinture à base d'eau par exemple.

La peinture est une technique qui peut être réalisée sur différents supports, comme la toile ou le bois. Les oeuvres sur toile et sur bois sont moyennement fragiles. L'effet du temps sur ce type d'oeuvre se refète au niveau du support, qui se rétracte ou se détend pour la toile par exemple. Si la toile est montée sur un châssis, il est parfois nécessaire de la retendre. Si l'oeuvre est sur papier... vous savez déjà quoi faire ^^ (voir l'encart sur le dessin).

collage - technique mixte

L'art du collage est une technique de création qui consiste à combiner des éléments variés : extraits de journaux, papiers peints, objets divers... C'est leur juxtaposition qui construit l'oeuvre. Il existe aujourd'hui des collages numériques composés d'images prises sur internet.

En raison de ce mélange d'éléments et de matériaux divers, l'oeuvre est relativement fragile. Sa conservation dépendra également du support sur lesquels les motifs sont collés (papier, tissus, plastique...), des matériaux des éléments collés, ainsi que de la colle utilisée. Les papiers journaux sont très fragiles, ceux des magazines un peu plus résistant, etc. Généralement, les artistes adaptent la colle aux matériaux qu'ils souhaitent fixer et au suport choisi. Vous n'avez donc pas de soucis à vous faire de côté (normalement).

Gardez simplement à l'esprit que pour uneoeuvre sur papier, il vaut toujours mieux la mettre sous cadre !

en conclusion

Cette présentation des techniques et de leur particularité peut faire peur, mais pas d’inquiétude ! Les oeuvres s’adaptent plutôt bien à leur environnement. Une fois accrochées chez vous, il y a peu de chance qu’elles se dégradent. Elles sont plus solides et plus résistantes qu’elles en ont l’air, en sont la preuve toutes les oeuvres qui ont traversé les siècles jusqu’à nous et qui peuplent les musées. Une oeuvre demande juste un peu de délicatesse, car elle est précieuse.

CONTACT

SOCIAL

NEWSLETTER

© 2020 par Les Nouveaux Collectionneurs

  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
  • Gris LinkedIn Icône