Laure Saffroy-Lepesqueur

Laure Saffroy-Lepesqueur,​ diplômée du second cycle de l’Ecole du Louvre, a consacré plusieurs mémoires à l’histoire des femmes dans l’histoire de l’art et fréquenté les bancs de l’Ecole des Beaux-Arts de Rouen, avant de choisir de se consacrer aux portraits.

ANLN2020.jpg

Essentiellement féminins, cheminant entre les icônes revisitées et un certain symbolisme dix-neuvièmiste, ces visages se ressemblent autant qu’ils détonnent les uns des autres : le lien entre ces œuvres s’opère grâce à la couleur dorée, choix de prédilection de l’artiste, à la fois universel et intemporel. En conciliant pratique artistique et recherches en histoire de l’art et des femmes, elle tente de valoriser le travail des femmes au sein de ces disciplines.

 

« C’est pour cela que les icônes vous apparaissent brutes, dans leur simple appareil. Les traditionnels visages que nous connaissons aux icônes s’en sont allés. Leurs visages émaciés tranchent alors avec les fonds dorés. Entourés de motifs colorés, de bourgeons, de paillettes et de grands aplats, quelque chose ne va pourtant pas.

 

Les cernes se creusent. Ce sont désormais des auréoles qui ressentent la gravité terrestre. Elles nous font nous rendre compte que derrière chaque icône, il y a un portrait. Il y a quelqu’un, avec ses émotions, avec une histoire, simplement. »

 

Extrait d’un texte de Paul Joubert, pour l’exposition Icônes contemporaines, à l’Eglise de la Madeleine, Paris.

Une nuit, ou Fragments d'une sainte

Laure Saffroy-Lepesqueur

  • Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Site Laure Saffroy Lepesqueur

CONTACT

SOCIAL

NEWSLETTER

© 2020 par Les Nouveaux Collectionneurs

  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
  • Gris LinkedIn Icône